Esprit bateau pour un beau loft d’artiste

Le 1 mars 2018

Photos : Cécile Langlois - Textes : Sandrine Lefebvre

Rêves d’Intérieurs – Edition 2012

Une ancienne vannerie restaurée abrite le vaste appartement- loft tout en clarté et boiseries d’une artiste peintre.

Dans cet impressionnant espace de quelque 160 m2, la blancheur des murs met parfaitement en valeur l’élégance des boiseries, la noblesse des meubles, mais aussi le faux désordre de toiles et de livres posés ici et là, véritable “patte” de la maîtresse des lieux. La beauté des volumes s’exprime sous la forme d’un duplex baigné de clarté, dont l’étage, regroupant quatre chambres, se caractérise par une passerelle ajourée en bois avec bastingage en métal, visible depuis le séjour.

BELLE CHARPENTE APPARENTE

Le charme d’un pan de mur en pierres, au fond de la pièce de vie, et de parements d’ardoise, recouvrant murets du salon et bar de l’entrée, complètent le tout. L’effet “bateau” est encore amplifié par la belle charpente de bois apparente. L’endroit est particulièrement accueillant pour les représentations de cordages marins de l’artiste (l’un de ses thèmes récurrents), mais aussi pour les maquettes de paquebots dont est féru son époux.

Dans les salles des ventes qu’elle fréquente assidûment, la maîtresse de maison a déniché quatre “fauteuils bateaux” pivotants, issus du paquebot Ile de France (début du XXe siècle). Autres clins d’œil à l’univers marin, des affiches sur les murs (de messageries maritimes, “Croisière impériale”...) ou encore des casiers Transatlantique près de la cheminée (où s’empilent également des tableaux).

« LE VIEIL HOMME ET LA MER »

A même le plancher en bambou, a été posé le portrait tout en hauteur d’un marin barbu, puzzle géant en cinq volets intitulé “ Le vieil homme et la mer ”. Voyageurs des mers, toujours, présents dans le quotidien de l’artiste comme dans son inspiration...

Des meubles anciens – une dizaine de chaises et fauteuils Louis XV et Louis XVI, une méridienne Empire restaurée par la maîtresse de maison, une petite commode Louis XV– côtoient des meubles de famille – deux meubles Renaissance, dont un exceptionnel buffet polychrome peint à la main ; un petit meuble vénitien...

Sur les murs s’exposent des dessins de Valtat, Dubuc, Jean- François Millet, ainsi que des toiles de peintres de La Hague, ville d’origine et de cœur du maître de maison. Enfin, non loin de l’entrée, un bronze d’Elisabeth Cibot, souvenir d’une galerie commune avec celle-ci, est particulièrement affectionné par la maîtresse des lieux.

Partagez cet article sur vos réseaux :