Une maison de campagne au bord de la mer

Le 9 janvier 2018

Rêves d’Intérieurs – Edition 2012 

Photos : Cécile Langlois

Il y a plus de dix ans, la première visite de la maison n’était guère encourageante, elle était en très mauvais état. En revanche elle possédait un grand jardin, c’est précisément ce qui a poussé les nouveaux propriétaires à changer. Catherine a dû lutter contre ses réticences, faire confiance à son mari, le pari a été engagé, et la rénovation a commencé. 

L’essentiel d’abord, ne pas changer la disposition des pièces. Les peintures et autres travaux de décoration seront faits, ensuite, petit à petit... A l’étage, les quatre chambres sont disparates en superficie mais qu’importe, rien n’a bougé. L’une, toute petite, est de facture très simple : un lit, une commode... L’autre, celle de l’arrière-grand-mère, est immense. Ouverte sur le jardin, elle invite à la méditation. Difficile d’ailleurs de résister à son charme d’antan, l’armoire 1900 assortie au grand lit côtoie un petit lit d’enfant. Comme dans un grenier, les souvenirs sont là, dans chaque meuble.  

Pas de grandes marques de mobilier contemporain, ni de décorateur d’intérieur, chaque objet a été chiné, récupéré, hérité avec sa vie d’avant. Dans le couloir du haut qui mène à la salle de bains, le mur lambrissé arbore l’une des nombreuses collections de Catherine : des petits miroirs, qui se retrouvent aussi dans la salle de bains. On trouve dans l’escalier qui conduit à l’étage, une multitude de chapeaux de paille. Un délicieux mélange qui donne un air frais et marin à la fois.  

Au rez-de-chaussée, la salle-à-manger située entre l’entrée et la cuisine, est une pièce toute en longueur. La sobriété est de mise. Posée sur le sol en tomettes, ce qui fait of ce de table, servait autrefois à tailler les draps. Ce meuble, long, permet aujourd’hui d’accueillir amis et famille pour partager des moments conviviaux. Et là, autre ambiance, autre collection... Ce sont les assiettes à dessert qui s’exposent, toutes différentes. Dans la cuisine, les placards sont tout simplement uniques et ingénieux. Des petites niches avec clapets, aménagées dans les murs très épais servent de rangement. De la récupération de meubles donne un côté vieillot. A l’intérieur comme à l’extérieur, cette maison de vacances est pleine de charme. La cour avec son puits prend des allures de patio l’été et devient une pièce à part entière où il fait bon vivre et recevoir avec une vue imprenable sur les marais salants. Calme, cette demeure est un véritable havre de paix pour qui sait l’apprécier. Un petit coin de paradis si proche de la mer, sans que rien vraiment, ne rappelle sa présence, si ce n’est un brin d’air iodé. 

Partagez cet article sur vos réseaux :