Talent et technique

Le 21 septembre 2017

Un reportage du magazine Rêves d'Intérieurs Vendée #9

Le travail du sculpteur Éric Chabiron est un savant alliage
entre l’art et le savoir-faire. Autodidacte, il commence la
sculpture à trente ans, animé du bonheur charnel à faire
naître la vie entre ses mains.

Son inspiration ? Des personnages, des groupes. Les étapes de
la technique du sculpteur inspirent l’artiste qui déshabille
les visages, les effeuille, les décompose pour nous bousculer
un peu, nous faire chercher l’humain sous le voile de
l’apparence.

 Le travail commence avec le modelage de l’œuvre en argile.
C’est l’instant de la création. Puis la technique prend le
relais. Éric réalise un moulage de son travail avant de
couler à l’intérieur la résine ou le plâtre de la première
épreuve. Sous l’enveloppe, la sculpture se révèle alors dans
sa version positive à nouveau.

La règle impose que chaque œuvre soit reproduite douze fois au
maximum.

Pour les bronzes, les couleurs émouvantes de la patine
dépendent des nitrates utilisés. De cuivre ou de fer – vert
ou marron – la superposition des oxydations donne les nuances
choisies par l’artiste.

Depuis quelques temps, Éric crée des compositions, des
univers en boîte, avec clés et cadenas, qui portent leur
secret pour se révéler aux curieux et aux rêveurs.

Éric Chabiron
Le Pôl’art
Route de Roger
85290 Saint Laurent sur Sèvre
Son site internet

Partagez cet article sur vos réseaux :